Barbeau, Marcel

Marcel Barbeau est né à Montréal en 1925. Il peint et sculpte depuis plus de soixante-dix ans avec une ferveur et une passion remarquables. Il a à son actif un impressionnant corpus d’oeuvres : tableaux, sculptures, dessins, collages, gravures en plus d’avoir réalisé des performances pluridisciplinaires en musique et en danse et contemporaine. La liste de ses expositions est édifiante puisqu’il a montré ses oeuvres sur trois continents et ce dans des galeries et musées prestigieux.

 Plusieurs mouvements artistiques ont façonné la scène artistique canadienne et mondiale depuis 1950. Barbeau n’en est pas resté en marge, pas plus qu’il n’en a suivi les canons de façon servile. Marcel Barbeau est avant tout un homme libre. Tout en demeurant fidèle à l’esprit automatiste, (il est l’un des signataires du Refus global de 1948) il s’est créé sa propre voie en parallèle à ces mouvements, les devançant quelques fois, ou mieux encore, les orientant et les poussant plus loin dans le sens de sa direction originale et personnelle.

 La fiche de l’artiste démontre un dynamisme et une perspicacité remarquables. Continuellement à la recherche de nouvelles façons de manipuler la forme et la lumière, l’évolution de son œuvre est captivante et son parcours sans cesse en questionnement le démarque des peintres de sa génération.

Marcel Barbeau recevait le 20 mars dernier le Prix du Gouverneur général du Canada en arts visuels et en arts médiatiques 2013. Ce Prix s’ajoute aux nombreuses reconnaissances qu’il a reçues au cours de sa longue carrière. Il est décédé à Montréal, le 2 janvier 2016.

Le Musée national des beaux-arts du Québec présente jusqu’au 6 janvier 2019 la plus importante exposition jamais réalisée sur l’artiste. Détails ici.

L’épi de cristal

L’épi de cristal, 2001, acrylique sur toile, 61 x 75 cm

Barbeau Sans titre 2

Barbeau Sans titre 2, 2011, acrylique sur toile, 46 x 61 cm

Clear Water

Clear Water, 2006, acrylique sur toile, 61 x 76 cm

Fugato

Fugato, 1990, sérigraphie, 30,5 x 21,5 cm

La belle cordière

La belle cordière, 1986, acrylique sur toile, 152,5 x 110 cm

La houle Diaz

La houle Diaz, 1997, acrylique sur papier, 46 x 61 cm

Les jours distants

Les jours distants, 1992, acrylique sur toile, 35 x 50 cm

Tilla, Tilla

Tilla Tilla, 1972-76, sculpture en fibre de verre, 118 x 61 x 30 cm

Trilles du matin

Trilles du matin, 2012, sérigraphie, 28 x 32 cm

Barbeau, Sans titre 1

Barbeau, Sans titre 1, 2011, acrylique sur toile, 46 x 61 cm

Seuil du soir

Seuil du soir, 1999, acrylique sur toile, 46 x 61 cm

Plage mouillée d’azur

Plage mouillée d’azur, 1992, acrylique sur toile, 35 x 50 cm

Mon bel été

Mon bel été, 2002, acrylique sur toile, 51 x 51 cm

Reflets de Charlevoix – Cap aux oies

Reflets de Charlevoix – Cap aux oies, 1997, acrylique sur toile, 35 x 45 cm

Reflets de Charlevoix – Les hautes gorges

Reflets de Charlevoix – Les hautes gorges, 1997, acrylique sur toile, 35 x 45 cm

À l’ombre des oiseaux

À l’ombre des oiseaux, 1997, acrylique sur toile, 35 x 45 cm

Les chemins du coeur

Les chemins du coeur, 1997, acrylique sur toile, 35 x 45 cm

La mer est belle

La mer est belle, 1981, acrylique sur toile, 91,5 x 76 cm

Verdagne

Verdagne, 1981, acrylique sur toile, 91,5 x 76 cm

Attachement

Attachement, 2005, acrylique sur toile, 61 x 76 cm

Danse dans les terres intérieures

Danse dans les terres intérieures, 1978, acrylique sur toile, 63,5 x 81 cm

La carrière aux mouflons

La carrière aux mouflons, 2006, acrylique sur toile, 63,5 x 81 cm

L’échelle sans âge

L’échelle sans âge, 1984, acrylique sur toile, 46 x 61 cm

Sans titre

Sans titre, 1953, encre sur papier marouflé sur bois, 26 x 33 cm

Lune ouille

Lune ouille, 1964, acrylique sur toile, 152,5 x 203 cm

Rivière lacérée

Rivière lacérée, 1991, acrylique sur toile, 150 x 150 cm

Sans titre

Sans titre, 1991, acrylique sur toile, 150 x 150 cm

Sans titre

Sans titre, 1979, acrylique sur toile, 63,5 x 81 cm