Joubert, Suzanne

Suzanne Joubert est née à Montréal en 1933 et l’a quittée pour de longues années avant d’y revenir en 2001. Entre temps elle obtient, en 1973, un baccalauréat en arts visuels couronné par la médaille d’or d’excellence de l’Université d’Ottawa. Elle fait, en 1989, une maîtrise en arts plastiques, volet création, à I’ Université du Québec à Montréal (UQÀM), et est récompensé cette fois par deux bourses d’excellence du Fond pour la formation des chercheurs et l’aide à la recherche (FCAR). Elle produit d’abord irrégulièrement, consacrant une large part de son temps à diverses organisations artistiques, à la critique d’art, à des jurys professionnels et à l’enseignement universitaire. Elle considère l’année 1988 comme celle de ses véritables débuts en peinture, avec son exposition solo de maîtrise à la Galerie Ufundi d’Ottawa et la page couverture de la revue Vie des Arts. S’ensuivirent plus d’une vingtaine d’autres solos, quelques prix et bourses, une cinquantaine d’expositions de groupes surtout au Québec et au Canada, quelques fois à l’étranger, de même que l’acquisition d’œuvres par plusieurs collections publiques et corporatives importantes. Elle a été élue à L’Académie Royale Canadienne (ARC) en 2003.

Suzanne Joubert est décédée le 19 mai 2020.

Au temps de l’amour

Au temps de l’amour, 2014, acrylique sur toile avec rehauts à l’huile, 75 x 100 cm

Autoportrait en forme de rivière

Autoportrait en forme de rivière, 2014-16, acrylique sur toile avec rehauts, 105 x 162,5 cm

Il y a un chemin quelque part

Il y a un chemin quelque part, 2007, acrylique sur papier St-Armand marouflé sur toile, 91,5 x 122 cm

La Clue

La Clue, 2015, acrylique sur toile avec rehauts, 125 x 75 cm

Le gouffre

Le Gouffre, 2016, lavis d’acrylique sur papier, 69 x 51 cm

Rouge est la rivière

Rouge est la rivière, 2014, acrylique sur toile avec rehauts à l’huile, 75 x 100 cm

Sonnez cornes de brume!

Sonnez cornes de brume!, 2016, acrylique sur toile, 105 x 162,5 cm

Un peu de douceur parfois

Un peu de douceur parfois, 2008, acrylique sur papier St-Armand, 38 x 56 cm

Les cèdres tranquilles

Les cèdres tranquilles, 2006, lavis d’acrylique sur papier St-Armand, 37,5 x 55 cm

Demain

Demain, 2016
Acrylique sur papier Saint-Gilles, 47,5 x 62,5 cm

Redoux

Redoux, 2019
Acrylique sur papier Saint-Armand, 36,3 x 54 cm

J’habite ma propre demeure

J’habite ma propre demeure, 2012-16
Acrylique sur toile, 75 x 100 cm

La coulée

La coulée, 2019
Acrylique sur toile, 117,5 x 42,5 cm

Le Vieux II

Le Vieux II, 2019
Acrylique sur toile, 117,5 x 42,5 cm

La petite Clue

La petite Clue, 2017, acrylique sur papier Saint-Armand, 51 x 42,5 cm

Première neige

Première neige, 2019, acrylique sur papier Saint-Armand, 47,5 x 62,5 cm

Novembre

Novembre, 2019, acrylique sur papier Saint-Armand, 36 x 54 cm